Aller au contenu principal
Loading ...

Exposition Roberto Badin

20.sep.2006
Je me souviens encore de ma première prise de vue au Studio, c'était sur le plateau 5 (complètement différent de la version actuelle), c'était en 91 ou 92, mais ce n'était pas la première fois que je venais là. Car j'ai connu le Studio en 89, lorsque j'assistais un autre photographe brésilien. J'étais accueilli avec beaucoup de chaleur au sein d'une famille et tout naturellement je pense et je penserai toujours venir réaliser mes images ici. Un jour j'apprends par Patricia que le Studio est menacé d'expulsion, cela m'a fait un choc un peu comme en 98 quand on a perdu la finale de la coupe du monde. Tout s'arrête, le temps n'a pas de son, une tristesse s'installe.Mais je me suis dit que le match n'était pas fini et qu'il fallait faire quelquechose. Voilà pourquoi en avril dernier, lorsque je passais 2 semaines en prises de vues sur le même plateau 5, j'ai eu envie de proposer à Florence de témoigner de cette émotion ressentie au long des années. Le projet était simple, muni de ma folding 4x5, je cherchais à capter des morceaux du Studio . Aucune lumière n'est apportée , rien n'est déplacé, tout était là, comme ça, je n'ai fait que regarder et apprivoiser l'instant, tel qu'on peut l'apercevoir tous les jours, mais que souvent on ne se donne pas le temps de le faire. C'est un lieu d'image, mais on ne le regarde pas . Aujourd'hui reste pour moi le sentiment d'avoir fais un pas vers la continuation d'un lieu qui m'a procuré beaucoup d'émotion. Et qui sait, me donnera encore la possibilité de réaliser beaucoup d'images.

Commentaires

Anne Kristin Becker (non vérifié)
(changed )

c\'est super!!
toutes mes felicitations
anne krisitn

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.