Aller au contenu principal
Loading ...

Serge Lutens

26.juin.2005

Cher Patrick Cher Thierry, J'apprends avec une très grande indignation l'opération immobilière, qui, si elle se commettait priverait les professions de la mode, de la publicité et de la communication d'un de ses endroits de travail des plus emblématiques pour Paris . La disparition de votre studio serait la disparition d'un maillon de la chaîne qui permet à Paris de conserver encore, entre New-York, Londres, Milan, autres grands challengers, sa tradition de leader dans le monde de la mode et du luxe. Car ce serait la disparition d'un lieu où se fabriquent les images qui diffusent, au delà de leur propre message, une présence très vivace et contemporaine du prestige de Paris. Je suis de tout cœur avec vous et je ne peux douter que d'autres soutiens plus éminents oeuvreront pour arriver à la solution juste et équitable que vous souhaitez . Mon soutien va aussi particulièrement, en cette période difficile et déstabilisante pour eux, à tous vos collaborateurs dont j'ai apprécié les qualités professionnelles irréprochables et parmi lesquelles j'ai noué des liens très amicaux. Toute mon amitié.

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.